GS_Fr Forum

GSFr Le forum des passionnés de BMW GS francophones
 
AccueilAccueil  PortailPortail  Accès ForumAccès Forum  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Motocollants et Broderies GSFR disponibles sur la Boutique Asso

Bonne journée "Invité", Bienvenue sur GSfr !

Partenaires et Amis de GSFR


Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Bonnes Etapes à prix GSfr


Hotel Aux Touristes Rick et Joel, Habere-Lullin (74)




Partagez | 
 

 CR ... G-S Ent'Raid 2017

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 28 Avr 2017 - 9:00

Rappel du premier message :

Bonjour à tous 

Voila j'ouvre ce nouveau topic pour le CR de notre circuit 2017.
J-22h pour un des 4x4 la remorque est les motos 
Dans 4 jours les premiers arriveront à Tanger par avion leur moto les attendront sagement  au parking .......
Dans 5 jours c'est ceux qui arrivent par bateau qui nous rejoindrons et le lendemain ça sera le départ........

Pour nous suivre c'est ici sur ce topic et également sur la page Facebook 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Aussi sur ce groupe: Faite une demande pour vous y inscrire 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les premières images seront diffusé sur FB car avec les smartphones pas évident de les mettre sur notre fofo ... 
Pour ça il faudra attendre que nous soyons dans des hôtels avec wi fi .....

Cette année nos images seront encore  enrichies par un drone.... Notre réalisateur Fracasse vas encore se surpasser 
pour nous fournir de très belles vidéos....

Bonne journée à tous et merci à ceux qui nous suivrons
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu

AuteurMessage
jerome01
CCM *
CCM *


Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 19/08/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mar 23 Mai 2017 - 8:21

Laurent dans le teaser j'ai découvert ton passage dans le sable. Ca envoie du lourd on dirait que tu es en course au Touquet 🏍🇲🇦
Revenir en haut Aller en bas
G59
Apprenti CCM
avatar

Masculin Nombre de messages : 57
Age : 66
Localisation géographique : Lille 59
Moto actuelle : Africa twin 1000. wr 250
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mar 23 Mai 2017 - 18:56

Vos CR sont somptueux et tellement complets que je vais m'abstenir ;
Merci a tous pour ce grand moment que le GSE ....mon 3° .

Quelques points 
-Un grand MERCI à FRED , sans lui pas de GS

- Un grand merci à notre fidéle et dévoué FX et son nouveau compagnon NICO;ils nous ont tirés ,poussés ,motiver ,desoiffer,supporter ,dépanner et toujours avec le sourire 

- Merci au photographe et a notre Pro de la vidéo Patrick qui en plus d'un super coup de guidon ,nous régale de ces films.

- j'ai découvert des compagnons sympas ,motivés et surtout dans l'esprit du GSE qui n'est pas le club Med . 

- Pour les futurs participants ,venez ,n'hésitez pas,mais pour en profiter un Max ,un mini de maitrise TT est indispensable ,une bonne forme physique est souhaitable car c'est 8/10 H de motos par jour avec parfois qlq galères pour ajouter du piment .

J'etais le Chibani cette année ,je suis revenu fatigué mais Heureux . Heureux de ce périple ,des paysages et heureux de voir les sourires (pas tout le temps ) de mes compagnons qui découvraient les joies du GSE . Je me souviens avoir dit plusieurs fois à Jerome " tu as le sourire jusqu'aux oreilles ,même sous ton casque ".
-
Revenir en haut Aller en bas
cariboulio
CCM ***
CCM ***
avatar

Masculin Nombre de messages : 459
Age : 57
Localisation géographique : Burdigala
Moto actuelle : Africa Twin CRF1000
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mar 23 Mai 2017 - 19:24

Joli teaser! ça donne envie d'en voir encore .. Bravo pour cette nouvelle et belle édition, Fredo :)
Revenir en haut Aller en bas
jerome01
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 247
Age : 54
Localisation géographique : Ambérieu (01)
Moto actuelle : r1200gs 2004
Date d'inscription : 19/08/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mar 23 Mai 2017 - 21:14

@G59
Chapeau bas au Chibani, le vieux sage de cette édition. Quand on te voit encore emmener ta bécane, on se dit qu'on aimerait bien en faire autant nous aussi dans quelques années. Pour ton info, je t'ai écouté et j'ai presque convaincu Mme de revenir au Maroc en duo... sans le camping.
Je pense qu'il y aura d'autres amateurs pour en avoir discuter sur le bateau au retour. Va falloir qu'on en reparle avec Pkaer car son parcours me parait adapté.


Dernière édition par jerome01 le Mer 24 Mai 2017 - 8:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bulle
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 51
Localisation géographique : Château Thierry (02)
Moto actuelle : GSA 1200 (2012)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mar 23 Mai 2017 - 22:06

jerome01 a écrit:
@G59
Chapeau bas au Chibani, le vieux sage de cette édition. Quand on te voit encore emmener ta bécane, on se dit qu'on aimerait bien en faire autant nous aussi dans quelques années. Pour ton info, je t'ai écouté et j'ai presque convaincu Mme de revenir au Maroc en duo... sans le camping.
Je pense qu'il y aura d'autres amateurs pour en avoir discuter sur le bateau au retour. Va falloir qu'on en reparle avec Pkaer car son parcours me parait adapter.

+1
Revenir en haut Aller en bas
Fredbult66
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 167
Age : 51
Localisation géographique : Lausanne Suisse
Moto actuelle : R1200GS LC Adventure 2015
Date d'inscription : 27/05/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 6:34

superbes témoignages et CR de vous tous  Merci
Revenir en haut Aller en bas
pkaer
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 241
Age : 60
Localisation géographique : Cotes d'Armor
Moto actuelle : 1200 GSA LC 2014
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 10:39

@ Jerome01 et Bulle,
Jerome01 a écrit:
Va falloir qu'on en reparle avec Pkaer car son parcours me parait adapter.

Quand vous voulez les amis. A mon avis, cette année, à part les derniers 200 mètres de descente et la traversée de l'oued dans Jaffar ainsi que la 
grimpette du Tazazert (Nord-Sud) le reste doit pouvoir se faire en duo.
Pour la traversée du djebel Saghro par le Tazazert, à N'Kob ils nous ont dit qu'il y avait un projet sous 2 ans de refaire une piste toute neuve et roulante. 
Cela me paraît énorme comme chantier mais les marocains en sont capables.

Voila l'itinéraire exact que nous avons fait :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai des gros problèmes au boulot à régler mais dès que j'ai un moment je fais un CR.

Amicalement,
Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Millusk
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 255
Age : 36
Localisation géographique : Elancourt
Moto actuelle : R1200gsa LC / 250 exc f
Date d'inscription : 11/11/2014

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 14:04

A mon tour de raconter ce formidable voyage tel que je l'ai vécu un peu plus en détail.

Le Gs entr'aid, ça faisait un an que j'attendais ça avec impatience, depuis que j'ai croisé une partie de la bande l'année dernière au Maroc.

le 2 mai, direction l'aéroport où nous sommes 5 à prendre le même avion. Nous rejoignons une partie de la bande sur Tanger pour passer la première nuit ensemble, avant de retrouver le reste de la bande le lendemain à Tétouan.

L'aventure commence donc réellement le 4 au matin, tout le monde est sur le pied de guerre. 
En ce qui me concerne, n'ayant que peu d'expérience en tout terrain, je me réveille avec la petite boule au ventre. Je n'avais que très peu roulé depuis des mois, et des rumeurs circulent sur la difficulté de la première 'piroute' de Fred.

Jour 1 : Tanger - BABTAZA
Après quelques kms de goudron pour éviter la supposée partie difficile de cette première piste, on attaque les choses sérieuses. 
Pour moi ça commence très fort, dès le premier arrêt je mets la moto sur la latérale sur une petite pente, sans laisser de vitesse. 
Ni d'une ni deux la moto recule, penche dangereusement et je la retiens de justesse avant qu'elle ne bascule sur Guy. Super !!!
Les premiers kms annoncent la couleur, ça grimpe, ça tourne, du brouillard et un sol gras à cause de la pluie tombée la veille. 
Les premières chutes dans le groupe ne tardent pas. Je m'en sors pas trop mal, ce genre de conditions est fréquent en France, 
ça m'a permis de me mettre un peu en confiance. 

Le soleil est de retour pour le déjeuner, on s'arrête pour un picnic avec vue imprenable sur Chefchaouen, et là on voit 3 motos arriver 
vers nous. Tiens des têtes connues, Patrick avec qui j'ai fait le maroc l'année dernière, Philippe que j'avais rencontré lors de la Vercingetorix 
2016 (quelle surprise, le monde de l'offroad est petit) et un troisième larron que je ne connaissais pas. 
Un premier groupe part pour la suite, nous décidons de les suivre avec Jérome sans attendre les autres qui sont partis visiter la ville.
Dès les premiers kms, on réalise que ça ne sera pas de tout repos. Grimpette, épingles, cailloux, ornières... tout y est. Jérome me précède, 
et comme à son habitude, après chaque passage délicat il s'arrête et regarde derrière pour vérifier que tout va bien. Petit à petit je retrouve 
mes réflexes, quelques faux pas par ci par là mais rien de méchant, du coup je prends confiance. Erreur fatale, en sortie de virage j'arrive trop 
vite sur un très gros cailloux. 'BOUM', la moto est secouée, le pilote aussi, j'évite la chute de justesse mais mon niveau d'essence passe de 3 
barres à vide. Merde !

Juste après le virage on voit le 4*4 des guides marocains, on le dépasse et là on voit une Gs par terre, et son pilote (Olivier) qui semblait avoir 
couru le marathon de paris 3 fois de suite ! Je m'arrête, et là le coup classique, terrain en dévers, moto trop haute, et hop la voilà par terre. 
Je la relève,  vérifie s'il n'y a pas de fuite quelque part. Manifestement la secousse a fait bouger le capteur d'essence. Je continue comme ça j
usqu'au bivouac quelques kms plus loin. Une pensée pour mes camarades qui débutent l'offroad, ils doivent en chier comme des ânes.
Bilan de la journée, plusieurs chutes au sein du groupe, Jean qui s'est blessé en relevant sa moto. Quant à moi, je suis épuisé mais heureux.

jour 2 : BABTAZA - TAOUNATE.
la nuit a été courte. j'ai pas bien tendu ma tente, elle a faseyé toute la nuit, et je me suis gelé les miches. 
Les premiers km, on roule avec Jérome et Didier. J'essaie d'aider un peu ce dernier, en lui répétant les conseils que j'ai eu lors de mes différents stages (et que j'essaie d'appliquer tant bien que mal). La piste n'est pas de tout repos encore une fois. Juste avant le point de rendez-vous pour 
le déjeuner, un passage délicat en montée où je me retrouve dans une ornière avec un gros cailloux en plein milieu, je décide de sortir de l'ornière pour l'éviter, bim, première gamelle. Le temps de me relever je vois Edwin qui chute également derrière moi. On relève les motos et c'est reparti. 
L'après midi, je roulerai avec Jérome et Jean Yves. Après une bonne portion de goudron on finit par une très belle piste qui surplombe un Lac. 
Celle-ci étant roulante ça permet de bien profiter des paysages.

Jour 3 : Taounate - BAB boudir
Après quelques Kms sur goudron, on attaque une partie avec un revêtement très abimé, et là, HOP, première crevaison du pneu avant. Les 4*4 
sont juste derrière, Fred me prodigue mon premier cours de réparation de crevaison. On regonfle, et c'est parti. Le reste de la journée se passera sans encombres. La piste en altitude était somptueuse. quelques passages techniques, quelques détours par rapport à la trace, et nous voilà arrivés à destination : un bivouac dans un terrain de foot.

jour 4 : BABBOUDIR - BOUDNIB
Là, on attaque la partie aride. Les pistes permettent quelques pointes de vitesses, mais la poussière rappelle vite à l'ordre.
Je roule un peu trop près derrière Sylvie, je ne vois pas grand chose avec la poussière, quand tout à coup je la vois méchamment secouée,  puis disparaître dans un écran de poussière. Je m'accroche à mon guidon, me fait secouer dans une ornière, puis sens l'avant qui tape très fort sur je ne sais quoi.Et là, plus rien, je ne vois rien, je ne sens rien, je ne comprends pas ce qui m'arrive, quand tout à coup je sens la Gs qui s’écrase au sol sur les roues. Merde alors, je réalise que je viens de décoller avec la moto, sans le vouloir. Je ratrappe Sylvie pour lui faire part de mon aventure, et là elle me hurle sous le casque 'PUTAIN JE VIENS DE DÉCOLLER' !!!!

On en rigole, mais autant vous dire qu'après, je roulais à bonne distance, ça me servira de leçon pour le reste du voyage.
Peu après on réalise que Laurent et Olivier ne sont plus derrière. On attend un bon moment, rien. L'inquiétude gagne les visages, que faire ?
On est littéralement au milieu de nulle part, des pistes qui partent dans tous les sens. Faire demi tour ne nous garantie absolument pas de les retrouver. Jérome nous informe que Laurent a un  très bon sens de l'orientation, et qu'il sait parfaitement suivre une trace sur le GPS. On décide d'avertir les 4*4 d'assistance, et de continuer, mais l'esprit perturbé.
Après une bonne heure de détours, de lecture du terrain pour essayer de rejoindre la trace, on décide de longer un Oued pour le traverser dès 
que possible, et voilà qu'on retrouve nos deux compagnons de l'autre coté de l'Oued. On les rejoint avec un grand soulagement, on partage notre eau car ils sont à sec, on prévient les autres que le groupe est complet et on repart.
On s'organise un peu mieux, et Patrick décide que désormais ça sera lui qui ferme.
Le reste du trajet se passe sans encombres jusqu'à l'arrivée à l'auberge.


Jour 5 : BOUDNIB - MERZOUGA
Pour moi, ce fut une journée dantesque. 
La première partie était un régal. De la trace, du cap, chacun choisissait sa trace. Seulement voilà, les premiers bancs de sable font leur apparition, or moi et le sable ...
On roule en deux groupes distincts, je pars avec Jérôme, Guy, Patrick, Sylvie, Laurent et jean Yves.
Je passe les premiers bacs à sable dans la matinée sans trop de galère. En arrière, pas couper les gaz, etc etc. 
l'itinéraire du jour comportait plusieurs variantes, car nous n'étions pas certains de pouvoir passer les postes militaires à cause de la frontière algérienne. Et en effet, on s'est fait refouler sec.
Au briefing du matin on décide de tous s'attendre vers 11:00. On trouve un point d'ombre puis on s'arrête. 
Le temps passe et toujours rien. Après près de 45 minutes d'attente certains pensent que le reste du groupe ont du prendre un autre itinéraire, 
car ils mettent trop de temps à arriver. 
J'en suis pas convaincu, car dans le sable, on ne met pas deux fois plus de temps quand on galère, mais 5,10 fois plus de temps. Or des bancs 
on en avait de plus en plus.
On décide de repartir les attendre un peu plus loin, on marque le sol pour indiquer aux autres qu'on est passés par là, et zou.
Après quelques minutes on se retrouve face à une grimpette loin d'être évidente. Il y avait 3 passages possibles, chacun avec son lot de difficultés.
Jérome passe en premier, il se plante une première fois, puis réussit au second passage. 
Je décide de prendre le passage de droite, en virage. Je mets les gaz et me retrouve sur l'extérieur du virage où il y a une marche d'environ 60 cms. Je me dégonfle, coupe les gaz et redescends pour essayer de le reprendre sur l'intérieur.
Deuxième passage, j'essaie de prendre l'intérieur mais le sable fait déraper l'arrière et je perds tout mon élan. Je décide d'être raisonnable et demande à Jérome de passer ma moto. Après analyse, il opte pour le passage du milieu, qui va s'avérer être moins compliqué au final.
Du coup, la moitié du groupe décide de confier leurs montures à notre serviteur dévoué, qui nous a fait une démonstration de ses talents de pilote. Merci Jérome !
Après cette aventure, on décide d'attendre les autres autres pour les aider à franchir cet obstacle. 
On voit d'abord arriver le 4*4 de Fx, qui a pris les devants pour nous ravitailler en eau, puis le reste du groupe arrive quelques instants plus tard.
Encore une fois, devinez qui a fait passer les motos ? gagné.
Après le pic nic, deux solutions s'offrent à nous : un parcours avec 40 kms de piste puis goudron, ou une variante avec plus de 100 kms de piste jusqu'à Merzouga.
Sylvie et Guy décident d'être raisonnables, Jerome, Patrick, Jean yves et Laurent décident de prendre la variante, et moi, j'hésite. Je meurs d'envie d'y aller, mais le sable, grrrrrrrrrr.......
Et puis merde, qui sait si j'aurai un jour l'occasion de le refaire, je décide de suivre les têtes brûlées.
Et bien moi qui voulait de l'aventure, j'ai été servi.
Du sable, du sable, et encore du sable. Des barrières de dunes à traverser, des Oueds desséchés, des grimpettes, et tout ça sur plus de 100 kms. 
Pour pimenter un peu cette journée, la rustine de ma crevaison a cédé, et en la réparant, je remarque avec horreur que mon pneu a un souci de fabrication, et que des bosses se forment un peu partout.
En gros, j'en chiais dans le sable, et j'étais terrorisé dans les parties caillouteuses car le pneu risque d'éclater à tout moment, et on est juste au milieu de nulle part. Comme a dit Patrick, j'ai roulé tout le long avec une épée de damocles sur la tête.
Les gamelles s’enchaînent, je ne les compte plus. Je suis à bout physiquement, car quand c'est pas ma moto à relever, c'est celle des copains qu'il faut tirer, pousser... En parlant de copains, je ne les remercierai jamais assez pour leur aide durant cette journée. A la fin, ils m'interdisaient même de les aider à relever ma propre moto.
La lucidité bat de l'aile, lors d'un passage d'un Oued ensablé, je décide pour je ne sais quelle raison de prendre un itinéraire improbable. Moto 
tankée dans le sable, et on a cramé toutes nos cartouches. On décide d'attendre Fx pour la sortir de là en la tirant avec son 4*4.
On enchaîne, je suis tant bien que mal, et là on arrive devant un obstacle de taille : un Oued à emprunter sur 400m avec du sable profond. Patrick se lance, et se tank à peine 20 mètres plus loin, on mettra 15 minutes à le sortir de là.
Il faut se rendre à l'évidence, on le passera pas, on peut pas faire demi tour car quelques kms avant on a eu une descente compliquée qui nous semblait impossible à remonter. Heureusement notre accompagnateur en 4*4 avait la carto du coin, qui nous a permis non sans difficulté de trouver un contournement.
Après ça, nous voilà arrivés sur les plaines de Merzouga, et là, c'est compliqué de décrire les sentiments ressentis à ce moment là.
La beauté des lieux, l'exploit (à mon humble échelle) que je venais d'accomplir, le bonheur d'avoir partagé tout ça avec un groupe extraordinaire. Bref, des journées comme on en a peu dans une vie, et qui restent gravées dans nos mémoires à jamais.
Arrivés à Merzouga à la tombée de la nuit, je me mets aussitôt en quête d'une solution pour ce fichu pneu. Heureusement j'avais pris une chambre 
à air, nos guides marocains connaissent un mec dans le coin qui a un garage. Les copains m'aident à démonter la roue en pleine nuit sous les projecteurs de Nico, je confie le tout à nos guides en leur expliquant comment monter une chambre à air sur une jante tubeless.
Ce soir là, autant vous dire qu’aussitôt le repas avalé, c'est direction le lit.

jour 6 : Merzouga - auberge KemKem
le lendemain matin, je trouve ma roue à coté de ma moto. Je la monte en regardant le sens de la flèche sur le pneu. Plus tard je me rendrai compte qu'en fait, le garagiste a monté mon pneu à l'envers, et donc du coup moi j'ai monté la roue à l'envers... Rien de dramatique, si ce n'est que du coup pas d'abs à l'avant, ce qui a faillit me coûter une bonne gamelle quand une gamine a décidé de traverser sous ma roue plus tard dans la journée.
La matinée est consacrée à une initiation à la navigation au cap, et on ne tarde pas à perdre quelques membres du groupe. Encore une fois pour pimenter le tout, une tempête de sable se forme derrière nous. Fred est furieux (à juste titre), on avait rendez vous à un waypoint précis, et nous 
ne l'avons pas tous respecté. Du coup Jean Yves, Didier et Edwin sont perdus. On arrive à les joindre, ils sont à la station service où nous nous sommes arrêtés précédemment. Jean Yves étant également un bon navigateur, ils ne tardent pas à nous rejoindre.
Le reste de la matinée se déroule sans soucis, on reforme les groupes de la veille, on avance à bonne allure. Sur une plaine où on navigue au cap, 
je me surprends à rouler à environ 100 km/h, mais rouler à cette allure est épuisant car il faut être particulièrement concentré, je coupe un peu les gaz. Et là, un avion de chasse passe à coté de moi !! ah non c'est Jean Yves, qui me confiera plus tard être allé au delà des 130 !!!!

En fin de matinée la tempête de sable nous ratrappe, on y voit plus rien, et des bancs de sable s'incrustent à nouveau sur notre passage. 
En plein milieu de l'un d'eux je vois une moto par terre, et quelques mètres plus loin Didier est assis par terre. Je vois à sa tête que le raz le bol 
est là, dans ces moments il vaut mieux fermer sa gueule. Je relève sa moto, puis je reste derrière lui pour le reste du trajet qui nous mène au lieu 
de RDV pour le déjeuner. 
On s'arrête, la tempête bat son plein, pas question de repartir pour le moment.
Finalement, la tempête se calme, on décide de repartir. Nico nous prévient que pour la suite, la piste est très roulante par endroit, et qu'on est 
tentés d'aller vite, mais que c'est extrêmement piégeux.
Ca n'a pas raté, les premiers kms on roule bien, puis je vois un peu plus loin que le terrain change de couleur. Je coupe les gaz, puis devant moi 
je vois Larbi qui chute, et ensuite Laurent qui a changé de trajectoire pour aller l'aider chute lourdement. MEEEEEEEERDE.
Je me dirige vers Laurent qui ne bouge pas, il est sonné, mais conscient. L'avant a littérallement planté dans du fech-fech, et il est passé par dessus sa moto. Il reprend petit à petit ses esprits, je le laisse avec quelqu'un (je ne sais même pas qui) qui nous a rejoint et me dirige vers Larbi qui lui se tord de douleur.
Après quelques instants, on fait le bilan, Laurent a le dos en vrac, et Larbi ce sont les cotes.
On décide de s'arrêter un peu plus loin dans une auberge pour y passer la nuit.
Le lendemain, Laurent ne peut pas reprendre la moto, son assistance rapatriement lui joue des tours, il ne sait pas quoi faire.
La grosse GS ne rentre pas dans les 4*4, il est question question que Nico emmène la moto jusqu'à la route, c'est compliqué.
C'est là qu'intervient Mohammed.
Mais qui est Mohammed ??
Mohammed est notre hote, un monsieur d'un certain age, mesurant près de 2 mètres habillé d'une djellaba bleue et d'une paire de sandales. 
La vieille en discutant avec lui, il m'a confié que la semaine d'avant il avait ramené jusqu'à son auberge un africa twin d'un touriste allemand qui n'arrivait pas à passer les bancs de sable. Je lui demande alors s'il pense pouvoir conduire une Gs, ce à quoi il me répond 'mais évidement'. Pour illustrer ses propos, il enfourche sa petite moto et me fait une démonstration de ses talents dans les dunes environnantes. 
Je soumets l'idée à mes camarades, ce à quoi certains répondent 'non mais attend il est gentil avec sa petite bécane mais là c'est une Gs'.
La décision appartient à Laurent, et ce dernier décide de faire confiance à notre hôte. De toute façon, on sera fixé rapidement sur ses capacités 
dans la mesure où dès la sortie de l'auberge, on a une grimpette avec du sable à franchir, on verra de quoi il est capable.

jour 7 : KemKem - Ouled driss.
Le lendemain, voilà donc Mohammed toujours en djellaba, sandales, cheche sur la tête (il a ensuite consenti à porter un casque) qui enfourche 
la Gs et passe le plus naturellement du monde l'obstacle sur lequel une bonne partie du groupe s'est cassé le dents.
Franchement, c'était à voire, cet homme à la fière allure, sur une Gs, la djellaba au vent, et qui se tirait la bourre avec Patrick, c'était quelque 
chose. Il nous emmènera la moto jusqu'à la route, avant de nous quitter.
On prend la direction de Zagora pour déjeuner. Certains en profitent pour réparer leurs pneus, d'autres laver leur moto, ou encore refaire la semelle de leurs bottes.
Nico accompagne Laurent à l'hopital du coin, où ils ont l'impression d'être dans une caméra cachée.
Le médecin qui ne touche pas Laurent pour l’examiner, le radiologue qui veut faire une radio du mauvais coté, le pharmacien qui prescrit un médicament contre le mal de ventre au lieu d'un anti douleur. Bref, on est pas avancés.

On avait initialement prévu de la piste entre Zagora et ouled Driss, mais avec le vent qui se lève on décide de prendre la route, et heureusement qu'on a fait ce choix.
nouvelle tempête de sable, par moment on n'y voit rien à 5 mètres. Le groupe ratrappe Fred parti avant avec son Dr, je décide de rester derrière lui car rouler seul par un temps pareil, c'est vraiment pas raisonnable.
Le vend souffle très fort, il faut rouler penché, et les rafales nous font faire de sacrés écarts. La visibilité est proche du néant, tout le monde est heureux d'arriver à l'hotel.

Jour 8 : journée off
Journée de repos méritée. 
Laurent a vraiment mal. Son assurance lui fait toujours des misères. On décide d'appeler une ambulance pour l'emmener dans une vrai clinique, 
et Jean (dont le bras est moins douloureux) prendra sa moto pour nous suivre par la route.
C'était un moment assez difficile de voire notre copain partir comme ça dans l'ambulance, ça a jeté un sacré coup de froid.

jour 9 : Zagora - Issli
Après une longue liaison par la route, une partie du groupe reprend les pistes à partir de foum Zguid, l'autre partie ayant décidé de prendre la route et de nous retrouver deux jours plus tard à Taroudante.
A nouveau, cette journée a été mémorable. Une piste très trialisante, grosses pières, marches, ornières, et tout ça avec un dénivelé assez conséquent.
C'était très physique, le chibani met la moto une paire de fois par terre, je l'entends pester sous son casque à propos de son age. Mon cher Guy, j'espère sincèrement arriver à ton age dans le même état, aussi bien physique que mental, tu es vraiment épatant.
Derrière Guy il y a l'homme du jour, ou plutôt l'homme du voyage : Didier.
Ce bonhomme est simplement incroyable, il n'a rien cédé, s'est battu jusqu'au bout. Son courage n'a d'égal que sa gentillesse. Je l'encourageais 
de temps en temps, même si en réalité il n'en avait pas vraiment besoin. Et une fois arrivés au col, l'écho son cri de joie a raisonné à des kms à la ronde.
Bravo Didier, c'était ton moment de gloire, et tu l'as amplement mérité.
Quant à moi, je me suis régalé dans cette étape. Les efforts physiques des premiers jours associés à la journée de repos ont fait que j'étais en 
bien meilleure forme que le premier jour. J'étais à l'aise sur ma moto, et j'ai pris énormément de plaisir sur cette étape.
Avant d'arriver au bivouac, perchés à 1800 m d'altitude, on a eu le droit à une vue somptueuse du plateau d'Issli.
Cerise sur le gâteau, le soir venu, notre hote berbère nous a improvisé des chants, accompagné par nos guides marocains aux percussions.

jour 10 : Issli - Taroudante.
Entre ceux partis la veille par la route, et ceux dont l'estomac fait des siennes, nous nous retrouvons en groupe réduit sur la piste.
Le rythme n'est plus le même. Ca roule bien, ça roule vite, et les pauses se font rares. C'était vraiment génial.
Quelques traversées de Oued gravilloneux, quelques bacs à sable, des petites chutes par-ci par-là.
L'étape a été particulièrement longue, et nous étions heureux de retrouver le goudron pour rejoindre Taroudante.
Une très bonne nouvelle nous est parvenue. Laurent a passé des examens à la clinique de Marrakech (des vrais examens ce coup-ci), et il n'a 
rien de sérieux. Avec le traitement approprié, il va pouvoir nous rejoindre à Taroudante pour finir le trajet avec nous par la route.

Jour 11 : Taroudante - Essaouira
Patrick connaissant les lieux, a mis Sylvie en tête pour ouvrir. Des virages, des virages et encore des virages.
Ahhh Sylvie, quand Hulk est en colère, il se transforme en bête féroce, quand Sylvie voit des virages, c'est un peu la même chose...
Patrick a résumé la situation lorsque quelqu'un lui a demandé 'combien de temps avant d'arriver à destination'.
il a répondu : 'vu que Sylvie ouvre, si c'est en ligne droite 1h30, s'il y a des virages 30 minutes'.
En ce qui me concerne, des pneus tabassés, dont un avec chambre à air, et une route en mauvais état (dès que je vois du gravier je me couillemollise à mort), je ne pouvais pas suivre, j'en ai profité pour prendre des photos ...
Si sa réputation de pilote sur route la précède, mais sur piste elle n'en est pas moins épatante.
je me suis collé derrière elle tout l'après midi pour prendre une leçon de pilotage. Ses gestes sont purs, propres, pas de fioriture. On analyse parfaitement les appuis, les positions sur la moto... rouler derrière Sylvie, c'est rouler avec un manuel 'pilotage offroad pour les nuls' sous les 
yeux. Le rythme est à nouveau soutenu, la piste est magnifique, et sachant que c'est notre dernière journée de piste, on voulait en profiter 
jusqu'au dernier mètre.
Arrivés à Essaouira, on pousse jusqu'au bord de mer, où notre camarade nous a offert une dégustation d’huîtres.
Ca aussi, c'était un moment formidable.
Le soir, Larbi nous a fait un tour de la médina, puis on s'est pété le bid avec du poisson frais.

En parlant de Larbi, je tenais particulièrement à le remercier pour tous les services rendus au groupe. La remorque, l'appartement, le trajet pour Tanger, l'accueil de la femme de Jean Yves ... la liste est longue, je pense que tout le groupe se joint à moi pour t'attribuer le prix du 'meilleur compagnon du Gs entr'aid 2017'.

 
Ca fait un bon pavé à lire, j'espère qu'il aura été un minimum intéressant.
Même si je me répète, 
Merci encore mille fois Fred pour toute l'organisation.
Merci Fx et Nico pour tout l'agrément que vous avez apporté à cette aventure, les coups de mains pour nos motos, les apéros 5 étoiles et tout le reste.
Et merci à tous/toute les motard(e)s d'avoir rendu ce voyage si extraordinaire.

Mehdi
Revenir en haut Aller en bas
Bulle
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 51
Localisation géographique : Château Thierry (02)
Moto actuelle : GSA 1200 (2012)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 14:56

Absolument génial ton CR Mehdi ! Un vrai régal à lire.
En le lisant, j'ai appris pas mal de choses dont notamment le fait que l'on ait passé prés d'un lac ! Bah moi je l'ai pas vu ! certainement à cause de mon regard crispé sur le moindre cailloux planté sur la piste.

Et oui notre copain LARBI mérite hautement le prix du "Meilleur Compagnon du GS Ent'Raid 2017".

Encore merci pour ton CR.
Revenir en haut Aller en bas
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 15:16

Encore un beau résumé de notre voyage, ce qui est génial cette année, c'est que ce sont les petits nouveaux qui nous font ces beaux CR, alors que l'an passé, on était pas nombreux à se fendre d'un texte. Avec trois GSE au compteur, je voudrais dire que cette année, beaucoup de choses ont changé: le niveau général a augmenté, le degré de difficulté aussi, les compétences en navigation aussi, la qualité de l'assistance. Une très belle édition.
et on se souviendra longtemps de cette journée pour rejoindre Merzouga avec nos GS sur une piste pas toujours faite pour elles...
Revenir en haut Aller en bas
jerome01
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 247
Age : 54
Localisation géographique : Ambérieu (01)
Moto actuelle : r1200gs 2004
Date d'inscription : 19/08/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 15:44

Quel régal ce CR Mehdi, j'ai l'impression d'y retourner et de refaire ce trip encore et encore...

Et puis, je découvre certaines anecdotes, réflexions. Il y avait mêmes certains évènements que j'avais oublié, zappé. A certains moments, avec toutes les péripéties, ces échanges de pilotes et de motos tractées, ce n'était pas évident de savoir où se trouvaient les motos de Laurent, Larbi et Edwin.

Merci Patrick pour les compliments d'un 'ancien briscard' envers les 'petits jeunots' comme nous ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Le Pacha
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 270
Age : 58
Localisation géographique : brou sur chantereine 77
Moto actuelle : 1200 GS 2011 (Khan)
Date d'inscription : 02/08/2011

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 17:13

Superbe récit Millusk. Ça donne envie
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 17:55

Bonsoir,
Merci Mehdi pour ce très concret CR ... Tout y est bravo. Il ne reste plus qu'à avoir les vidéos de Patrick pour agrémenter tout ça ... Mais laissons lui le temps pour qu'il puisse nous faire un super montage.
Bonne soirée à tous
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
GS7777777
CCM **
CCM **
avatar

Féminin Nombre de messages : 378
Age : 50
Localisation géographique : 78
Moto actuelle : GS1200
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 19:17

Super ton CR Mehdi,
On aimerait même qu'il soit encore plus long. Se rappeler de tous ces moments partagés est bien agréable. J'ai l'impression que même si on a repris le travail, on y est tous encore un peu.

Mais je vais faire attention, j'ai déjà les semelles de mes bottes qui se décollent, là les fixations des chevilles qui vont sûrement péter ;)


Dernière édition par GS7777777 le Mer 24 Mai 2017 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lg73
CCM *
CCM *


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 51
Localisation géographique : chambéry
Moto actuelle : GS 1200 LC
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 24 Mai 2017 - 21:50

jerome01 a écrit:
Quel régal ce CR Mehdi, j'ai l'impression d'y retourner et de refaire ce trip encore et encore...

Et puis, je découvre certaines anecdotes, réflexions. Il y avait mêmes certains évènements que j'avais oublié, zappé. A certains moments, avec toutes les péripéties, ces échanges de pilotes et de motos tractées, ce n'était pas évident de savoir où se trouvaient les motos de Laurent, Larbi et Edwin.

Merci Patrick pour les compliments d'un 'ancien briscard' envers les 'petits jeunots' comme nous ;-)
bravo +1
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 25 Mai 2017 - 18:03

Bonjour,
La petite dernière ......

Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
seb_L
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 112
Age : 43
Localisation géographique : Lille
Moto actuelle : R1200 GS ADV
Date d'inscription : 04/04/2011

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Lun 29 Mai 2017 - 14:25

Génial vos CR les gars !
Le parcours change mais l'esprit du GS Ent'Raid reste le même. RDV en 2018...
Revenir en haut Aller en bas
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Lun 29 Mai 2017 - 14:32

C'est juste un peu plus....corsé...
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 31 Mai 2017 - 13:09

Bonjour

Une petite leçon de sable........


Et la petite compil du jour ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
survival
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 2723
Localisation géographique : plutôt sud-est
Moto actuelle : GS 2006 /puis GSA 2009 / actuelle GSA 2012 Triple black full+ESA
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 31 Mai 2017 - 16:58

Que de belles images , quelle ambiance, quel vent d'aventure et de grands espaces, de camaraderie et de solidarité.....

On veut encore et encore des images et des récits qui nous permettent un peu de partager et rêver.....

Bravo Fred, bravos les participants et accompagnateurs locaux !! 

bravo bravo bravo bravo bravo bravo respect respect respect
Revenir en haut Aller en bas
Karakami
Bleusaille
avatar

Féminin Nombre de messages : 31
Age : 40
Localisation géographique : Paris 09 & Fourmies (59)
Moto actuelle : En mode SDS passionnée, raide dingue, accroc à la bécane !!!!
Date d'inscription : 11/11/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 31 Mai 2017 - 23:48

Millusk a écrit:
A mon tour de raconter ce formidable voyage tel que je l'ai vécu un peu plus en détail.
(...)
Ca fait un bon pavé à lire, j'espère qu'il aura été un minimum intéressant.

Mehdi

Quel talent d'écriture Mehdi et merci pour le partage !!!  :]5sur5[: Gagnant
Je ne faisais pas partie du voyage et pourtant j'ai quasiment la sensation de l'avoir vécu !
Une véritable immersion dans ce road trip rempli d'émotions, de sensations, de galères mais aussi et surtout de bonheurs multiples ! 
Franchement, moi j'dis après la lecture de votre épopée qu'il fallait être rudement "couillu" pour aller jusqu'au bout, surmonter les peurs et autres incertitudes, voire les moments de découragement même si le cadre avait l'air d'être sublissime ! 
Chapeau casque bas !!!!  bravo respect [ssupercool2] [ssupercool2]
Revenir en haut Aller en bas
pkaer
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 241
Age : 60
Localisation géographique : Cotes d'Armor
Moto actuelle : 1200 GSA LC 2014
Date d'inscription : 15/09/2012

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 1 Juin 2017 - 11:07

@ Mehdi, Jerome et Didier,
Merci pour vos CR. Ils sentent bon le vécu et le plaisir que vous avez eu à faire ce GSE. Sans doute une des plus belles éditions d'après ce que j'ai pu entendre sur place.
Cela me donnerait presque envie de le faire en 2018. Mais Fred, FX et Nico ont mis la barre très haut... trop haut pour moi niveau pilotage.

En tout cas j'ai eu beaucoup de plaisir à revoir certains et faire connaissance avec les autres lorsque nous nous sommes croisés.

Bravo à tous,
PK
Revenir en haut Aller en bas
jerome01
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 247
Age : 54
Localisation géographique : Ambérieu (01)
Moto actuelle : r1200gs 2004
Date d'inscription : 19/08/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 1 Juin 2017 - 23:48

@patrick
Merci, je retient que c'était une très bonne idée de partager une partie de votre voyage avec nous; j'espère qu'il en est de même pour tes 2 accompagnateurs Stéphane et Philippe.
J'ai retenu également de votre périple qu'il peut se reproduire pour sa plus grande partie en duo avec la miss à l'arrière. J'en ai déjà parlé à ma "douce" qui commence à s'intéresser aussi au Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
lg73
CCM *
CCM *


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 51
Localisation géographique : chambéry
Moto actuelle : GS 1200 LC
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 1 Juin 2017 - 23:58

jerome01 a écrit:
J'ai retenu également de votre périple qu'il peut se reproduire pour sa plus grande partie en duo avec la miss à l'arrière. J'en ai déjà parlé à ma "douce" qui commence à s'intéresser aussi au Maroc.

pareil, c'est la merde...
comment casé un gs ent'raid et un périple amoureux en 2018 ???
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 2 Juin 2017 - 7:20

lg73 a écrit:

pareil, c'est la merde...
comment casé un gs ent'raid et un périple amoureux en 2018 ???
Bonjour
Tout simplement mettre un 4x4 à disposition d'éventuel accompagnants (trices)
A réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 1:42

Pour ce GSE 2017, plusieurs nouveaux participants ont partagé leurs souvenirs en nous écrivant de beaux CR, alors je m’étais dit c’est super, tu peux éviter de plancher sur le tien.
Et qu’est-ce que je pourrais avoir à raconter d’intéressant pour ma troisième participation ?
 En y réfléchissant, je me suis dit qu’il fallait  le point de vue d’un « ancien », pour équilibrer, alors je remets le couvert...

 
 
Tout voyage commence bien avant le départ. (et finit bien après) 
Le GSE ne déroge pas à la règle et ça commence dès l’inscription, presque six mois auparavant. Tout se met en place doucement. les Messenger et Facebook contribuent à créer et forger un esprit de groupe, qui se renforcera au gré des semaines passées au Maroc. On échange sur tout et sur rien, sur des choses techniques et pratiques, mais aussi on raconte beaucoup de bétises.

Petit à petit le départ approche.  Si pour les nouveaux la préparation de la moto et de son pilote sont importantes et accaparent beaucoup, pour moi pas grand chose à faire, c’est presque frustrant.
Ma seule modification: le montage d’une petite bulle de chez W pour affiner l’avant et me donner plus d’air quand il fera chaud.
Mon seul dilemme, bulle fumée ou bulle claire pour mon Nishua…
Pour la moto, un filtre à air de rechange, et un petit bidon d’huile, toujours le même depuis que j’ai ma GSA, qui n’a jamais consommé une goutte d’huile en 40 000 km.
 
Les traces et divers wpts sont depuis longtemps dans le GPS, C’est pas le cas pour tout le monde je crois... Malgré les nombreuses recommandations de Fred…
 
Finalement, il n’y a plus que mes effets perso à préparer, et je m’aperçois que chaque année j’en prends moins. Le plus important : le short et les tongs, le maillot de bain, et la petite polaire pour les soirées fraîches.
 
Et puis le plaisir de faire son sac, c’est se dire qu’on abandonne le superflu de sa vie quotidienne, que l’on va vivre avec un minimum, qui sera en lui-même déjà largement suffisant. On commence par faire un peu le vide sur un plan matériel avant de le faire dans sa tête.
 
Si la préparation est plus que réduite à sa portion congrue, l’excitation est toujours là, et ce pont de trois jours qui précède le départ qui n’en finit pas…
 
Départ un peu avant le jour, de toutes façons je ne dormais plus depuis un bon moment, plaisir de rouler à nouveau vers le Maroc, de faire connaissance avec tous ceux avec qui je converse depuis des mois sur les réseaux sociaux.
Même si c’est ma troisième participation, je sais qu’il y aura forcément des surprises et de l’imprévu.
 
Première rencontre vers Béziers avec Jean, qui arrive du Cher, et un pressentiment qui malheureusement se confirmera dès le premier jour suite à une mauvaise manœuvre.
 
Sympathique repas dans le quartier de Barceloneta avant de rejoindre le reste du groupe qui  prend le ferry. Je découvre que Jean est un vrai geek, qui a du mal à vivre sans sa connexion web.
 
Arrivée devant le guichet de GNV, rencontre avec Laurent, Jérome, Abdel, dont l’énorme chargement  de sa GSA me laisse penser que les consignes de l’organisation n’ont pas été forcément appliquées à la lettre.
FX en le voyant pense sans doute déjà à son chargement. Heureusement que cette année il y a 3 4x4…
 
Et puis je fais la connaissance de Didier, un gros nounours qui nous rejoint à pied, sa moto étant déjà sur place.
 
C’est donc un petit groupe qui embarque avec plusieurs heures de retard, laissant présager une arrivée bien tardive à Tanger Med.
 
J’avoue que je préférais l’ancienne formule ou tous les participants étaient déjà réunis pour la traversée, mais le choix de la remorque pour tous ceux qui viennent de loin présente beaucoup d’avantages, c’est indiscutable.
 
Jean héberge Didier, et Jérome et Laurent s’installent avec moi, Abdel et FX faisant cavaliers seuls.
 
Arrivée sur Tanger Med [url=x-apple-data-detectors://1]vers 22 heures 30[/url], je sors le premier du bateau, en me disant que dans 10 mn au pire je suis dehors, mais un mauvais choix de file pour le passage en douane aura pour conséquence de me retrouver le  dernier et de faire attendre tout le monde. Ne nous plaignons pas, certains ont vécu bien pire.
 
Nous prenons la route de Tétouan, avec un vent à décorner les bœufs, l’équivalent d’un bon Mistral chez nous. La moto d’Abdel, avec une grosse prise au vent zigzague devant moi.
 
Une heure plus tard, c’est l’arrivée dans notre hôtel habituel, et la rencontre avec le reste du groupe, la plupart ont veillé pour nous attendre. Rencontre aussi avec Sylvie, la première femme à se lancer sur ce parcours, qui d’après les rumeurs, ne devrait pas être la dernière sur la route comme sur la piste.
La soirée s’éternise devant les Garmin et autres Tomtom de ceux qui ne maitrisent pas trop ces joujoux.
 
La nuit sera bonne, entrecoupée de nombreux réveils liés à l’impatience du vrai départ.
[url=x-apple-data-detectors://2]04 :45[/url], la prière du Muezzin me rappelle que je suis bien au Maroc, je me rendors un peu avec le sourire.
 
Jour 1 Tétouan - Quelque part dans le Rif
Il fait gris au petit matin, ça bruine, et c’est sous cette météo mi-bretonne mi-islandaise que le GSE 2017 est lancé, Fred nous gratifiant même d’un premier (petit) briefing, si si, c’est vrai.
 
Après un peu de goudron, regroupement au départ de la première piste, qui grimpe dans les petites montagnes du Rif, la visibilité est limitée, bientôt nous sommes dans les nuages, je pense à ceux qui découvre le Maroc pour la première fois, ils doivent être un peu surpris.
La piste est moins difficile que l’an passée, mais parfois glissante. J’ai déjà l’impression que le niveau est meilleur que l’an passé.
 
Pause regroupement au col, dans la forêt, ambiance irréelle. Je reste seul pour attendre la deuxième partie du groupe, qui se fait attendre. Au bout de 20 mm de solitude, je décide de continuer, pas d’inquiétude, il y a 3 4x4 qui ferment.
Dasn la descente je retrouve Jérome, qui lui aussi est seul et attend. On décide de reprendre la piste et de rattraper les premiers.  Finalement tout le monde se rejoint après une demi-heure d’attente. Cette première piste, comme l’an dernier  aura permis de s'évaluer, ce qui permettra ensuite de rouler naturellement par groupe de niveau, afin que chacun puisse profiter sans se faire peur et sans jamais avoir l’impression d’être le boulet qui ralentit les autres
 
Retour du soleil et piste facile pour un pique nique préparé par Driss et Abdou sur les hauteurs de Chefchaouen, comme l’an passé.
Après le repas certains iront visiter la ville, pour d’autres après la petite sieste qui fait du bien, ce sera le départ vers le site de bivouac au milieu du Rif et de ses cultures locales. Une montée difficile, raide et pierreuse me vaudra ma première chute, heureusement à l’arrêt. Abdou et Driss roulant juste derrière nous, le relevage me sera facilité.
 
Une bonne heure plus tard, petite pause souvenir sur le lieu du bivouac 2016 et trempette avec Guy dans le ruisseau.
Encore quelque kilomètres et nous arrivons sur un site que nous avions repéré l’an passé, une jolie petite prairie bien plate, chose rare dans ces montagnes où le moindre espace à peu près horizontal est utilisé pour la culture du cannabis.
 
Arrivée par vagues du reste des participants, Nicolas a troqué son volant contre le guidon de la GS de Jean, qui après une chute sans gravité n’a pas voulu attendre d’aide pour relever sa moto, ce qui s’est traduit par une belle déchirure musculaire.elle lui interdira de reprendre le guidon sur le reste du parcours, et vaudra à Larbi d’abandonner le groupe le lendemain, pour accompagner Jean se faire examiner. Encore bravo à lui pour ne pas avoir hésité à sacrifier une journée de piste pour rendre service et permettre au reste du groupe de continuer le programme prévu.
 
Premier bivouac, avec un énorme cadeau de Nicolas, un jambon espagnol, mais pas n’importe lequel, un Pata Negra de belotta, que nous dégusterons régulièrement avec délices lors des bivouacs. Les boissons qui vont bien accompagneront la charcuterie. Premiers survols avec notre drone, histoire de s’amuser un peu, comme si la journée n’avait pas suffit, puis diner et dodo.
La nuit sera fraîche, en raison de l’altitude, environ 1500m.
 
Jour 2 Quelque part dans le Rif - Taounate
 
Le soleil est au rendez-vous, nous reprenons la piste, direction la première petite ville, Bab Taza. Larbi et Jean partent pour Tanger puis Meknes, et nous repartons sur de superbes pistes, roulantes, dans un décor très agricole. Partout autour de nous les gens s’affairent dans les champs. La ruralité telle qu’elle était chez nous il y a un siècle ou plus. De roulante, la piste devient plus technique, des passages plus raides occasionnent des chûtes, mais tout le monde passe avec le sourire, étonné parfois d’y être arrivé sans se ramasser. Déjeuner sur un petit plateau, sieste rapide et c’est reparti dans ce labyrinthe de chemins. Le groupe se dissocie rapidement, nous sommes 6 à attendre au point de rendez-vous au bord du goudron. On attendra pas mal de temps, suite à l’explosion de la batterie du Land d’Abdou, batterie en court-circuit suite au frottement des câbles sur le métal à nu. La batterie était neuve, mais pas fixée, et pour ceux qui ne le savent pas, sur un Land la batterie est sous le siège conducteur, donc quand ça pête, ça vous pête au c… Abdou et Driss s’en tirent miraculeusement avec quelques bobos et des vêtements attaqués par l’acide. Leur bonne étoile veillait sur eux ce jour-là.
 
Pour rattraper le temps perdu, on reprend le goudron sur la ligne de crête en direction de Ketama. Un bon revêtement, de belles courbes, je vois partir devant Laurent suivi (collé) par Sylvie, ça roule bien . Je sens qu’on ne va pas s’ennuyer… Au hasard d’un ralentissement je me retrouve derrière Sylvie, après quelques virages je commence à me faire une petite idée sur son potentiel et je sens déjà que les portions de goudron ne seront pas vécues comme une punition cette année.
Lors d’un petit arrêt on a même droit aux plates excuses de Sylvie, qui espère ne pas trop nous ralentir en ouvrant la route, car avec des pneus TT, elle ne se sent pas de rouler trop vite…
 
Après Ketama, nous reprenons la piste vers Taounate, c’est très roulant, facile, la lumière est magnifique, et je ne me trompe d’embranchement qu’une seule fois…
 
Arrivée à Taounate et recherche de l’hôtel, bien caché au milieu d’un marché. Avant le diner, avec Guy nous achetons deux kilos de fraises mûres à point pour l’équivalent de 1,20 euros… Nous les confions à la cuisine pour les manger au dessert. Curieusement sur la table, les 2 kilos se sont transformés en 500 grammes, et il faudra insister pour en voir revenir quelques unes…
 
Jour 3 Taounate – Bab Boudir
 
Les premières pistes nous réservent quelques surprises, passages spécial enduro, single dans les blés nous obligent à faire de fréquents demi-tours. Le groupe s‘éparpille, se regroupe, se reperd. Nous traversons des champs de blés sur des monotraces, et nos cylindres jouent parfois un peu à la moissonneuse. Mais ces paysages sont de toute beauté, dignes de Van Gogh, et plutôt roulants. Une petite montée à la terre retournée et pleine de galets aura raison de moi. Sous le regard du petit groupe que nous formons je réalise un demi-tour acrobatique moto à la main que je serais bien incapable de reproduire mais il a impressionné, c’est le principal. Jean-Yves tente aussi la montée et se plante au même endroit que moi. Il faut se rendre à l’évidence, ça ne passera pas. Sur les collines voisines le reste du groupe arrive, les 4x4 cherchent aussi le passage. Après regroupement sous les arbres, on décide de retrouver une grande piste en contrebas qui nous ramènera au goudron et à la pause déjeuner dans une petite ville.
Nous y dégusterons d’excellents kebabs. Il faut dire que cette année nous avons dans notre groupe 3 personnes parlant arabe, et c’est bien pratique pour les commandes et les négos en tout genre. Merci Larbi, Medhi et Abdel.
L’après-midi, retour dans la montagne, on jardine un peu pour trouver le départ d’une piste magnifique, entre Oued Amlil et Bab Boudir, très roulante, avec parfois un peu de vide sur le côté, mais sans aucune difficulté.
Le bivouac se fera sur le terrain de foot de la commune; sans doute pas le plus bel endroit, mais il est l’heure de s’arrêter.
Montage des tentes, apéro et charcuterie pour les hommes, pendant que Sylvie fait sa mécanique du soir. Elle fait passer sa moto avant son estomac, chacun ses priorités n’est-ce pas messieurs ?
 
Nuit fraîche, sous sommes en altitude. Demain une grosse étape de goudron doit nous mener à Boudnib.
 
 
 
Jour 4 Bab Boudir – Boudnib
Beaucoup de goudron, mais sur de la petite route sinueuse.
Les premiers kilomètres nous font découvrir de jolis sites de bivouac, à retenir pour un autre voyage.
Après avoir refait les pleins, je laisse Sylvie prendre la direction des opérations, et on se retrouve vite seuls, loin devant. Ca roule plutôt vite, la route est pratiquement déserte, mais complètement défoncée par endroits. Une route "dévêtue" pour reprendre l'expression de ma co-équipière.  Le terrain de chasse idéal pour nos GS.
Je mets peu de temps à comprendre que si je veux rester derrière Sylvie, il ne faut rien lâcher…Oublier d’ouvrir en sortie de virage et ça y est elle est partie…et il faut faire parler la poudre pour recoller… C’est bizarre, il y avait souvent plein de petites lumières qui clignotaient sur mon tableau de bord...
En regardant mes pneus, je me suis dit qu’à ce rythme, il n’y aurait plus de crampons pour les derniers jours de piste, j’en ai parlé à Sylvie et on a convenu de rouler un peu plus « enroulé » pour économiser de la gomme. C’est vrai quoi, on est là pour les pistes d’abord non ?
Petit col à 2000 m, redescente dans la vallée. La trace nous indique une piste à gauche, après une bonne dizaine de km, on s’aperçoit que la trace s’éloigne sur le côté, problème : on a rien vu. Medhi discute avec un agriculteur qui lui dit que la piste sur laquelle nous sommes est un cul de sac, ça nous semble bizarre vu son état et sa direction, vers une vallée, mais on suit les conseils et on fait demi-tour. On aura perdu une heure, ce qui fait que partis les premiers, on arrive au point de rendez-vous avec pas mal de retard sur le reste de l’équipe.
Quelques gros lézards jaunes et verts traversent devant nous, mais aucun ne finira écrasé sous nos roues.
Déjeuner à l’ombre, au menu sandwich sardine ou thon. Et on repart.
 
Il était prévu de tout faire par le goudron, mais je me trompe et j’entraine tout le monde sur la piste. C’est une autoroute et elle va dans la bonne direction, et je me laisse griser par un petit 130.
Au fur et à mesure, Les affinités et le style de conduite aidant, notre petit groupe se construit, il se compose de Sylvie, Guy, Medhi, Jérome, Laurent et Jean-Yves. A partir de maintenant nous allons rouler très souvent ensemble sur les pistes. Fred de son côté accompagne les autres participants.
 
La grande piste que nous venons d’emprunter continue tout droit, dans la bonne direction mais mon GPS me fait partir sur le droite, Jean-Yves avec beaucoup de bons sens propose de continuer tout droit, mais je ne l’écoute pas suffisamment, et on part à droite. Commence une partie de jardinage qui va bien durer deux heures. On perd très vite Laurent et Olivier. Pas d’inquiétude, car Laurent maitrise bien son GPS et la navigation, et en plus c’est un pompier. Mais je m’en veux de les avoir perdu, je suis censé être un peu responsable. Heureusement  une bonne demi-heure plus tard, on les retrouve par hasard sur notre gauche, de l’autre côté d’un petit oued à sec. Il faudra passer un petit raidillon ensablé. Jérome ayant la meilleure technique et les plus grandes jambes est désigné d’office comme passeur de difficultés, il prendra régulièrement le guidon des motos de ceux qui ne se sentent pas d’affronter la difficulté. Sage décision qui évite souvent gamelle et fatigue pour ceux qui vont aider à relever ou pousser les motos en mauvaise posture.
Vexé d’avoir perdu 2 motos ; je décide de fermer le groupe, la plupart d’entre-nous maitrisant bien leur GPS, pas de souci à se faire. Au loin au pied de la petite barrière montagneuse, le goudron salvateur nous attend…
Une fois de plus je pense que nous allons être les derniers aujourd’hui, mais non, nous avons même 10 mn d’avance sur le deuxième groupe, qui a fait comme nous et pris la piste au lieu du goudron.
 
La journée a été longue et est bien entamée, d’un commun accord on évite le col de Belkacem dont on ignore l’état, pour un détour d’une bonne centaine de km par le goudron, avec un fort vent de travers, qui nous accompagnera jusqu’à la fin du séjour.
Arrivée à Boudnib chez l’ami de Nicolas, qui nous reçoit dans son campement.
Edwin réussit l’exploit de se planter dans un petit bac à sable juste devant l’hôtel, sans se répartir de son éternel sourire.
 
Petite prise de bec autour d’une boisson fraiche entre deux participants, deux avis très différents sur la façon de conduire et de voir les choses…Mais cela n’ira pas plus loin, chacun étant soucieux que le plus important, c’est de conserver la bonne ambiance qui règne jusqu’ici. Point final.
 
C’est le soir du second tour des présidentielles, on s’informe du résultat, sans plus d’intérêt. Quel plaisir d’être loin de tout ce charivari. Cela n’animera pas nos discussions  de la soirée et c’est très bien ainsi.
Coucher de bonne heure, il ne faut bercer personne le soir, et demain grosse journée piste. Ce sera pour certains d’entre-nous la  journée la plus dure, mais on ne le sait pas encore….


Dernière édition par fracasse290557 le Jeu 8 Juin 2017 - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
GS7777777
CCM **
CCM **
avatar

Féminin Nombre de messages : 378
Age : 50
Localisation géographique : 78
Moto actuelle : GS1200
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 9:16

Super CR Patrick, que du bonheur de retracer ces bons moments. 10
Va y avoir une liste d'attente pour le GSE 2018 [tresheureux]
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 10:37

Les photos pour agrémenter ce superbe cr seront mises en ligne cet apres midi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
Kobayachi
Bleusaille
avatar

Masculin Nombre de messages : 43
Age : 50
Localisation géographique : Bruxelles
Moto actuelle : GS Adventure
Date d'inscription : 02/12/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 12:04

Salut les amis, 

Les CR de Jérôme, Didier et Mehdi, TOP!!!!
J'y suis retourné grâce à vous les gras, Chokran!!!!
Vais certainement me régaler avec celui de Patrick, mais je le garde pour ce soir.  Trop de taf en ce moment...........................

[MERCI]
Revenir en haut Aller en bas
survival
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 2723
Localisation géographique : plutôt sud-est
Moto actuelle : GS 2006 /puis GSA 2009 / actuelle GSA 2012 Triple black full+ESA
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 13:43

Super ce compte-rendu Fracasse....cette fois-ci on voit cette belle aventure encore sous un autre angle ...on ne s'en lasse pas, surtout avec Sylvie dans le groupe  amour
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 14:38

Voici quelques photos illustrant le CR de Patrick.

Je lui emprunte des morceaux de sa prose afin de commenter ces quelques images.
                                                        -------------------------

Arrivée devant le guichet de GNV, rencontre avec Laurent, Jérome, Abdel,


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’est donc un petit groupe qui embarque avec plusieurs heures de retard, laissant présager une arrivée bien tardive à Tanger Med.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Jean héberge Didier, et Jérome et Laurent s’installent avec moi, Abdel et FX faisant cavaliers seuls.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Jour 1 Tétouan - Quelque part dans le Rif
Il fait gris au petit matin, ça bruine, et c’est sous cette météo mi-bretonne mi-islandaise que le GSE 2017 est lancé, Fred nous gratifiant même d’un premier (petit) briefing, si si, c’est vrai.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Retour du soleil et piste facile pour un pique nique préparé par Driss et Abdou sur les hauteurs de Chefchaouen, comme l’an passé.
Après le repas certains iront visiter la ville, pour d’autres après la petite sieste qui fait du bien, ce sera le départ vers le site de bivouac au milieu du Rif et de ses cultures locales.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Encore quelque kilomètres et nous arrivons sur un site que nous avions repéré l’an passé,


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Premier bivouac, avec un énorme cadeau de Nicolas, un jambon espagnol, mais pas n’importe lequel, un Pata Negra de belotta,



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Premiers survols avec notre drone,



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



et nous repartons sur de superbes pistes, roulantes, dans un décor très agricole. Partout autour de nous les gens s’affairent dans les champs.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Déjeuner sur un petit plateau, sieste rapide et c’est reparti dans ce labyrinthe de chemins.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Nous traversons des champs de blés sur des monotraces, et nos cylindres jouent parfois un peu à la moissonneuse. Mais ces paysages sont de toute beauté, dignes de Van Gogh, et plutôt roulants.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’après-midi, retour dans la montagne, départ d’une piste magnifique,


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bivouac se fera sur le terrain de foot de la commune; sans doute pas le plus bel endroit, mais il est l’heure de s’arrêter.
Montage des tentes, apéro et charcuterie 
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jour 4 Bab Boudir – Boudnib
Il était prévu de tout faire par le goudron, mais je me trompe et j’entraine tout le monde sur la piste. C’est une autoroute et elle va dans la bonne direction, et je me laisse griser par un petit 130.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Edwin réussit l’exploit de se planter dans un petit bac à sable juste devant l’hôtel, sans se répartir de son éternel sourire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La suite incessamment......; 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 18:12


La suite......

Jour 5 Boudnib – Merzouga
Je pense que cette journée restera dans les annales du GSE. Aujourd’hui, 200 km à parcourir entre notre campement de Boudnib et Merzouga. Et pas un centimètre de goudron au programme. La matinée est tranquille, avec de belles pistes faciles, notre petite équipe a pris les devants.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vers 11:30, comme prévu, on trouve un peu d’ombre sous une petite falaise et on se pose pour un regroupement. Une bonne demi-heure passe, personne. On décide de continuer pépère. Laurent s’improvise artiste en dessinant avec des pierres une belle flèche indiquant notre passage, et pour lever toute ambiguïté, il y rajoute les lettres GS.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Une courte montée mais bien défoncée se présente face à nous, avec deux options. Petit repérage pour tous, et c’est parti, on passe avec plus ou moins d’élégance et de style, mais on passe.
Sans doute un peu voyeurs, nous décidons d’attendre le reste du groupe, il va certainement y avoir du spectacle, et nous sommes aux premières loges. Au loin un petit nuage de poussière annonce leur arrivée. Perchés sur le sommet, nous assistons aux diverses tentatives.
Ça passe pour Larbi, dont on ne sait pas si c’est le pilote ou la moto qui a le contrôle de la situation.


Derrière lui Edwin décide de faire une pause en plein milieu, il repartira avec l’aide de quelques paires de bras.
Abdel enchaîne, en force et se prend une bonne gamelle, recommence, et re-gamelle. J’ai mal pour sa moto, et je pense que je ne suis pas le seul. Didier dont la force est de savoir quelles sont ses limites fera appel à Jérôme qui une fois n’est pas coutume se fera un plaisir de passer sa GS.
Je tire une conclusion de cette petite grimpette: Le premier groupe a pris le temps de repérer le bon passage et d’étudier le terrain avant d’attaquer l’obstacle. La seconde vague s’est jetée directement dans la difficulté sans prendre le temps de réfléchir. La différence de niveau n’est pas que dans la technique de pilotage, elle est aussi dans la manière d’aborder ou de contourner la difficulté. A méditer.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A leur tour, les 4x4 franchissent facilement le passage délicat dans un nuage de poussière et le grondement de leur moteur. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous repartons tous ensemble, mais peu de temps après, on tombe sur un passage infranchissable pour nos motos et les 4x4.
Du trialisant étroit techniquement et physiquement impossible pour une GS, suivi d’une grande descente bien raide. Il commence à faire chaud, on doit être autour des 40 degrés. Un peu d’ombre nous tend les bras sous le dévers de la falaise.
On en profite pour faire la pause déjeuner avec d’énormes sandwichs préparés par l’hôtel. Pendant que nous reprenons des forces, Fred et son petit DR franchit l’obstacle, et s’engage dans la descente en serrant bien les fesses.
Si on lui avait donné nos noyaux d’olives, on avait de l’huile pour la fin du séjour…. Il m'a d'ailleurs précisé que ce n'était pas faux


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Nicolas de son côté ne perd pas de temps et repart avec son 4x4 pour trouver un passage en amont. En habitué des raids motos, il nous balise le parcours avec une belle bombe de peinture rose fluo. Efficacité et humour.
Nous repartons ensemble sur quelques kilomètres, puis Fred nous propose de continuer jusqu’à Merzouga par la piste, pendant que lui prendra une option plus facile avec du goudron en fin de parcours.
Maintenant nous ne sommes plus que 5 motos, Jean-Yves, Laurent et Jérôme et Mehdi. Fx notre saint Bernard ferme la route. La piste est belle et roulante, mais ça ne va pas durer. Nous allons tomber sur des passages ensablés, de petits cordons de dune à franchir, et les chutes vont s’enchaîner.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Pour la première fois sur un GSE je ne compte plus mes plantages et mes chutes, heureusement toujours à très faible vitesse, donc sans réel danger. Mais cette accumulation entraîne vite la fatigue, le plus dur étant de relever et pousser nos motos dans le sable sous la chaleur. Mehdi se plante dans un petit oued encaissé, ça va être très (trop) dur pour le ressortir en le poussant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je demande à FX de se positionner face à la moto qui est en contrebas. Avec l’aide de quelques sangles le 4X4 recule et sort la moto sans effort. Ouf!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



On aborde aussi une grosse descente, très raide et très caillouteuse. Là je me dis c’est le point de non-retour car cette descente, on ne pourra pas la remonter en cas de grosse difficulté. Un fort militaire est à proximité, c’est déjà ça. Ici nous sommes à moins de 5 km de la frontière algérienne, et on doit être surveillés depuis un bon moment.
Un petit passage de dunette achève de m‘épuiser, c’est à ce moment qu’une Mini de Rallye-Raid nous dépasse. Elle roule au moins à 100 km/h là où nous avançons péniblement au pas. On la retrouvera encore un peu plus tard, et Medhi partira au tapis avec l’effet de surprise.
Nous sommes sur l’ancienne piste du Dakar, et apparemment elle est toujours en service…. Je me surprends en train de dire à FX que je monterais bien dans le 4x4..Je suis vraiment crevé pour dire ça…
On traverse un petit oued ensablé, avec du gaz et des zigzags, ça passe pour tout le monde. Un petit oasis providentiel nous procure l’ombre et la pause indispensable. Distribution d’oranges par FX. On récupère un peu.
Sur le roadbook il était précisé : passage dans un oued ensablé sur 400m. On se dit qu’il était plus petit que prévu et qu’on s’en est bien sortis. Les grosses difficultés sont maintenant derrière nous, le moral remonte.
GROSSE ERREUR !
Je repars en tête, et tombe rapidement sur l’oued à descendre…sur 400m..que du sable, mais comme il y a des traces, je me lance. 15 mètres plus loin je suis bien posé.
Mais quel c… je suis! Maintenant je vais avoir besoin de tout le monde pour ressortir la bête, on avait pas besoin de ça. Il nous faudra tous ensemble un bon quart d’heure pour y arriver, le 4x4 ne pouvant pas nous aider dans cette manœuvre.
Ce que je redoutais arrive donc, on est bloqués devant, et le retour en arrière est impossible. Ça va se compliquer… FX en homme providentiel nous déniche sur sa cartographie une piste improbable qui en repartant sur nos pas, devrait nous permettre de franchir plus loin ce fameux oued. Il faut demi-tour, nos regards se croisent, je lis dans ces yeux qu’il va falloir y croire si on veut s’en sortir…
Le miracle a lieu, la piste existe bien, nous poussons un ouf de soulagement. La piste serpente et grimpe dans la rocaille, parfois elle disparaît entre les pierres. On finit pas passer un petit col, et nous reprenons le bon cap, en direction de l’oued.
Après un peu de jardinage, nous trouvons enfin le passage, le sable est devenu petit gravier, ça passe sans problème.
On repart, derrière moi le 4x4 et Laurent n’ont pas démarré, il se passe quelque chose. Je les rejoins et trouve Laurent saignant du nez. Je crains une chute, mais non, c’est juste un petit saignement du sans doute à la fatigue et à la chaleur. On est tous épuisés. La piste devient facile, large et roulante, au loin on aperçoit la grande dune de Merzouga.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La délivrance est proche. Jean-Yves part devant et se paye le luxe de se perdre seul dans un petit oasis ensablé. On se pose sur un petit plateau en hauteur pour qu’il nous repère. il réussit à faire demi-tour et nous rejoint. L’arrivée à l’hôtel est pour moi une bénédiction
.J’en ai jamais autant bavé. Et dire qu’à la fin de mon premier GSE je m’étais juré de ne pas revenir, frustré du trop peu de pistes empruntées alors.
Là c’est le contraire, ce jour-là j’ai frôlé ma limite, le moment où le plaisir disparaît et devient du ras-le-bol. J’aurais peut être du m’entraîner physiquement un peu avant le départ, et on a plus 20 ans…
Ma seule consolation, je ne suis pas le seul à être bien fatigué. A part Jean-Yves, sur qui la fatigue n’a pas l’air d’avoir d’emprise. Mais chacun a serré les dents, à garder le sourire et le moral du groupe a fait le reste.
Une belle journée, une bonne expérience, mais je ne la referais pas dans ces conditions. Plus fait pour une GS ni pour son sexagénaire de pilote. Je sombrerai vite dans un profond sommeil réparateur.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Jour 6 Merzouga –Bivouac
Aujourd’hui c’est navigation au cap. Après une partie goudron et un petit briefing, nous roulons à la “boussole”. Après un petit cafouillage et la perte provisoire d’une partie du groupe (voilà pourquoi je ne serais jamais organisateur, trop de stress), nous fuyons devant la tempête de sable qui s’annonce. Chacun fait sa trace, les waypoints s’enchaînent, quelle différence avec l’an passé.
Rouler de front, étalés sur plusieurs centaines de mètres, à droite des motos, à gauche des motos, toujours un moment magique. La passe de Marech arrive trop vite.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Coca tiède pour tous et une pause photo chameaux pour Sylvie, qui ne pensait peut être pas en côtoyer autant et d’aussi près.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Le vent de sable nous rattrape petit à petit, il ne faut pas traîner. A la sortie de la passe, la piste traverse un lac asséché. Chacun choisit sa trace, on finit par suivre un chemin tracé par les chameaux, qui ondule entre de petites bosses. Reprise de la piste. La tempête de sable est sur nous, quelques petits bacs à sable plus loin et l’on arrive à l’auberge pour déjeuner.
On commence à se dire que l’on va peut être devoir dormir là si le vent ne tombe pas. Avec Guy on déniche les sanitaires et une petite douche, le vrai luxe.
Après avoir mangé, une petite accalmie nous remet sur nos motos, avec encore un petit lac asséché à franchir. Il sera malheureusement fatal à Laurent et Larbi, piégés par du fech-fech. Leur moto s’arrêtera net dedans, mais sans eux…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



J’arrive dans les derniers, et découvre l’attroupement, autour de nos deux amis au sol. Mauvaise limonade… Grimaces de douleur, ils ne font pas semblant. Leurs côtes ont pris cher…
On met une moto en remorque derrière le 4x4 de Nicolas. Son ingénieux système prend ici tout son intérêt. Il prend le guidon de la seconde moto, nos deux pilotes accidentés étant incapables de conduire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une auberge sortie de nulle part nous accueillera pour la nuit au tarif imbattable de 2,5 euros la chambre. Cerise sur le gâteau, il y a même le wifi pour les accros du net.
Guy nous sert enfin son punch tant attend et préparé avec amour par sa femme Nabila, Il sera le bienvenu pour nous faire oublier les accidents du jour.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Reste à régler le casse-tête des deux motos sans pilotes. Si l’une peut continuer en remorque, il faut trouver un pilote. Après l’étude de nombreuses options, il est décidé que ce sera finalement Mohammed l’aubergiste, un grand gaillard de presque 2m qui conduira la moto au goudron.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le lendemain matin, une petite montée ensablée nous fait de l’œil. Il faut obligatoirement la franchir pour repartir. Chacun choisit son option avec plus ou moins de réussite, rester dans la trace qui est un peu labourée, ou bien tenter le hors-piste en parallèle. Ce sera cette dernière solution qui s’avérera payante.
Sylvie nous gratifiant d’un sans-faute sous les encouragements du public massé nombreux sur le passage…


Mohammed a accepté de mettre un casque, mais pas de l’attacher; faut pas exagérer…Sinon sa tenue de motard sera sa tenue de ville, c’est à dire babouches et Djellaba. Et il part devant le bougre, “ATOC” comme on dit… Avec Jean-Yves on le rattrape. Il est joueur Mohammed. Faut pas le titiller. S’il roule le plus souvent assis, il n’hésite pas à se lever, djellaba au vent, quand c’est nécessaire. Un peu plus tard, faisant le forcing pour le rattraper, il me voit arriver et accélère. Je me prends au jeu 30 secondes, puis le laisse repartir.
Pas raisonnable de se tirer la bourre avec quelqu’un qui n’a pratiquement aucune protection. En tout cas c’est un bon pilote, je confirme.
La matinée sera émaillée de quelques faits divers d’Edwin. La perte de sa selle (ça doit faire bizarre quand on se rassoit..), heureusement retrouvée par Didier. Une double crevaison, avec l’avant carrément déchiré et irréparable. Il faudra mettre sa moto en remorque à la place de celle de Larbi.
Retour goudron, puis liaison vers Zagora pour la pause déjeuner dans un excellent resto connu de Fred, dont j’ai oublié le nom (du resto, pas de Fred).
A côté de la route, il y a une belle piste parallèle, alors ni une ni deux avec Sylvie, on choisit la piste.
Pause déjeuner, Sylvie en profite pour aller faire ressemeler ses bottes qui depuis quelques jours ne tiennent plus qu’avec du scotch américain. Elle roulera en tongs le temps de la réparation.
L’occasion pour moi de m’apercevoir que son vernis à ongles n’est pas coordonné aux couleurs de sa moto. Faute de goût, grosse déception…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Direction Ouled Driss pour notre journée de repos bien méritée cette année. Le vent violent et latéral se transforme en tempête de sable. Je suis encore derrière Sylvie, qui comme d’habitude nous ouvre la route.
Je n’y vois pas grand chose, le sable tourbillonne à l’intérieur de mon casque, difficile pour moi de garder les yeux ouverts plus d’une seconde, ce qui n’est pas indiqué quand on conduit… Mais comment fait-elle? (séquence admiration).
Pour me rafraîchir il me vient l’idée saugrenue d’humidifier mon chèche en aspirant de l’eau de mon Camelback et en la laissant couler de ma bouche. Quelle bonne idée! Dès que j’ouvre la bouche, toute l’eau est projetée à l’intérieur de la visière, il me manquait plus que ça et impossible de la relever pour essuyer…
Maintenant j’ai du sable humide collé à l’intérieur, le top. Autour de nous c’est l’apocalypse, nous longeons des travaux, quelques silhouettes luttent dans le vent, nous on est en vacances, mais eux ils bossent…
Le vent se calmera un peu pour notre arrivée au Pacha, l’atmosphère baigne dans une couleur jaunâtre, contents d’arriver enfin.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pour clore cette journée, j’enfile mon maillot de bain pour piquer une tête dans la piscine. Je ne crois pas si bien dire. Je fais la longueur du bassin en rasant le fond, mais à cause de la mauvaise visibilité due à la présence du sable dans l’eau, je m’éclate le front contre le carrelage de la paroi. Je me sens KO, j’ai juste la présence d’esprit de remonter à la surface, ce serait trop bête de se noyer dans le désert…
J’ai le crâne en sang, mais je fais quand même une photo souvenir qui amusera la galerie… (j’ai pas d’ego) Les accidents sur un raid moto engagé ne sont pas forcément là où on les attend.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





Demain repos….


Dernière édition par fracasse290557 le Mar 20 Juin 2017 - 13:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
jerome01
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 247
Age : 54
Localisation géographique : Ambérieu (01)
Moto actuelle : r1200gs 2004
Date d'inscription : 19/08/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 18:57

Quel plaisir de te lire Patrick et de revivre ces moments là! En plus ton CR est agrémenté de photos de circonstances... et cette dernière anecdote dans la piscine. Du sang et des larmes (de joie) comme dans toutes les grandes épopées ;-)
Revenir en haut Aller en bas
jerome01
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 247
Age : 54
Localisation géographique : Ambérieu (01)
Moto actuelle : r1200gs 2004
Date d'inscription : 19/08/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 20:46

Pour ceux qu'ils veulent des informations sur la navigation avec l'application de roadbook, TEST en live par quelques participants, j'ai un post dédié
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 20:52

jerome01 a écrit:
Quel plaisir de te lire Patrick et de revivre ces moments là! En plus ton CR est agrémenté de photos de circonstances... et cette dernière anecdote dans la piscine. Du sang et des larmes (de joie) comme dans toutes les grandes épopées  ;-)

Vas falloir changer le titre du teaser à présent... Sand -Stones - BLOOD & Tears
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
lg73
CCM *
CCM *


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 51
Localisation géographique : chambéry
Moto actuelle : GS 1200 LC
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Mer 7 Juin 2017 - 22:17

super patrick, qu'est ce que ça va être le film...
Revenir en haut Aller en bas
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 8 Juin 2017 - 10:02


Bonjour à tous 

Suite et fin du CR

Jour 7 La journée de repos sera consacrée… au repos. Un petit atelier moto le matin, les 4x4 sont au contact pour nous offrir l’air comprimé pour souffler nos filtres. Ce sera pour moi la seule séance de mécanique du voyage. L’après midi, sera consacrée à la sieste et à la piscine.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jour 8 Ouled Driss – Issli Nous repartons reposés, en tout cas moins fatigués. Une grosse liaison de goudron nous amène au point de départ de la piste de l’an passé, en direction du plateau d’Issli. Petite déception, une bonne dizaine de km ont été goudronnés depuis l’an passé. Pause repas dans une petite oasis. Je pars en reconnaissance, et me plante dans une rigole. Impossible de sortir seul. J’attends qu’on vienne à mon secours. Ne me voyant pas revenir, ils se doutent vite de quelque chose, et je suis vite sorti d’affaire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Nous repartons pour une longue piste, un peu technique. Cette année elle s’est bien dégradée, quelques chutes dans les pierriers de l’oued, puis longue montée très cassante. Didier surprendra tout le monde, à commencer par lui-même et s’en sortira sans l’aide de personne. On en a tous un peu bavé quand même
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pause au col avant le plateau, la vue est toujours aussi sublime, c’est un peu à cause de ce panorama que j’ai décidé d’emmener le drone, j’avais un plan en tête et j’ai réussi à le faire


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Redescente sur le plateau, il faut trouver un coin de bivouac, un paysan et sa famille nous accueillerons sur leur terrain un bel espace de verdure et de calme au milieu de rien.Il y a un puits et de l’eau fraîche à volonté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Séance photo au coucher du soleil avec de sublimes couleurs. Pendant ce temps, Driss comme chaque soir en bivouac nous prépare le repas. Mais ce soir, il néglige un peu l’hygiène en prenant l’eau dans la mare attenante au puits plutôt qu’au tuyau. Pris la main dans le sac, il se reprendra, mais au vu des épisodes de touristas qui se sont déclarées cette nuit-là, il avait du laver les légumes avant… 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Jour 9 Issli-Taroudant Encore une très belle piste, très longue, on traverse des plateaux, on monte encore à 2000m. Le rythme est rapide, nous ne sommes que 5, les autres ayant déclaré forfait pour cause de fatigue ou de tourista, Un peu avant midi on débouche sur le petit village de montagne d’Agadir Melloul en plein marché. De l’animation, du pittoresque, une pause thé ou Coca et on reprend le goudron pour déjeuner à Taliouine, la capitale du safran.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ce sera l’occasion pour Sylvie de reprendre la tête de notre petit groupe, et même pas fatiguée, c’est reparti pour quelques belles courbes bien négociées.
Cette fois-ci Jean-Yves nous suit de près et immortalise une petite séquence sympa avec sa Gopro.



Déjeuner dans le même boui-boui que l’an passé, toujours pas d’étoiles au Michelin marocain pour lui. C’est encore mon heure de gloire ce midi-là : Demandant si quelqu’un avait un peu de collyre pour les yeux, FX gentiment s’empresse d’aller en chercher dans sa portière et me rapporte une dosette du précieux liquide. Je m’en envoie direct quelques gouttes dans l’œil, et là… le coup de chalumeau. L’œil en feu je me jette sur mon verre d’eau et m’asperge copieusement l’œil, la bouteille y passe aussi, je m’allonge par terre pour optimiser l’arrosage avec l’aide mon infirmière préférée. En vérifiant l’étiquette de la dosette, on s’aperçoit que je viens de me rincer l’œil à l’eau oxygénée… Je ne le souhaite à personne. Heureusement que j’avais toute cette eau sous la main, je n’ose imaginer la même chose sans. FX en est malade le pauvre. J’en serais quitte pour une grosse sensation de sable dans l’œil pendant 24 heures, et un réveil avec les paupières gonflées et collées. Je m’en remettrais assez vite heureusement. Moralité, avant de se mettre un produit qui n’est pas le votre dans l’œil, toujours vérifier l’étiquette.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Après cette péripétie, on fait sauter une partie piste, et ce sera par le goudron que nous rejoindrons Taroudant. Après la belle et longue piste du matin, personne ne s’en plaindra.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Jour 10 Taroudant – Essaouira

Aujourd’hui une belle étape qui nous attend, la dernière sur les pistes. Elle sera encore une fois superbe. Tout commence par du goudron, 25 km de montagne et de revêtement bien défoncée. Je ne vous dirais pas qui s’est régalé sur cette route… Une fois de plus il a fallu suivre, et ne pas décrocher, même quand il y avait pas mal de terre ou de gravier en plein virage…
Et puis : j’ai roulé sur un chat, ça fait bizarre, surtout pour le chat. J’ai senti un choc dans mes deux roues, mais pas sec comme avec une pierre, plus mat. J’ai trouvé ça bizarre car je regarde toujours bien le sol devant moi et il n’y avait rien. Ceux qui roulaient derrière moi me confirme qu’il en est ressorti vivant, mais dans quel état ?

A Argana, comme son nom l’indique nous enchaînons sur une piste qui va traverser des plantations d’arganier. Nous ne l’avions pas fait l’an passé à cause de la météo et des fortes pluies qui menaçaient.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La piste est roulante, mais ça manque de grip, mes pneus sont aussi bien usés, et je ralentis le rythme. Je n’ai plus confiance en eux, la petite étincelle n’est plus là. Je reste sagement en queue de peloton. C’est peut être aussi la fatigue qui s’accumule. Toute la journée je serais un peu à la traîne.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous retrouvons le goudron pour une cinquantaine de km . C’en est bien fini de la piste. En arrivant sur Essaouira, je propose à l’équipe de ne pas aller à l’hôtel directement. Il nous faut une plus jolie fin, c’est important à mes yeux. Tout le monde est d’accord. Alors direction le port de pêche, on rentre dans l’enceinte portuaire, on pose les motos et on part flâner sur la jetée tout en se faisant une bonne dégustation d’huîtres. Arrivés au bout de la digue c’est l’océan. C’est la fin du voyage. On se fait prendre en photo. Demain on attaque la remontée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Jour 11 et 12 Essaouira - Tanger

Ce matin on remonte plein nord, pas la route du littoral. Départ collectif, et déjà des au-revoir avec ceux qui vont passer quelques jours de vacances supplémentaires dans le coin. Il me reste encore une petite surprise à faire partager, une séance de roulage sur la plage. Nous l’avions improvisée l’an passé avec David et Sébastien. Nous quittons la route principale pour rejoindre la mer en contrebas. Une petite partie de sable mou est à traverser pour accéder au dur, mais maintenant c’est presque une formalité. Il s’ensuit un bon moment de plaisir pour chacun, le temps d’une glisse, de quelques photos et vidéos, et pour Didier une séance spéciale Karcher à l’eau de mer qui me donne encore des frissons. Mais il faut repartir, il y a beaucoup de route à faire d’ici Kenitra.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


 
On part devant avec Sylvie, on roule bien, à notre rythme. On est synchro. Après une pause repas poissons face aux remparts de la cité portugaise d’El Jadida, on décide que l’autoroute, on va éviter. Mais la circulation trop dense à l’arrivée sur Casa par la route nous gâche notre plaisir de rouler. On décidera finalement de remonter sur l’autoroute pour contourner la ville.


Nous arrivons bons derniers, Fred commençant même à s’inquiéter de notre absence.

Nuit sans histoire, puis route vers Tanger, en passant par Asilah , une jolie petite ville en bord de mer, un mini Essaouira pas encore vendu au tourisme.

Route vers Tanger, Larbi nous a donné rendez-vous en bord de mer dans un restaurant de poissons qui donne sur la plage, à côté du Cap Spartel.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Nous suivons notre GPS qui nous indique… une piste pour rejoindre le resto. C’est… inespéré… Il ne nous en faut pas plus Sylvie et moi pour y foncer, même si une grosse ornière boueuse est à passer. Olivier qui nous suit préfère faire demi-tour. Personne derrière.

Nous arriverons les premiers, Larbi nous y attend. Le suivant sera Laurent, qui a comme Larbi courageusement repris la moto pour la remontée. Laurent aura même emprunté cette fameuse piste, tout seul malgré ses douleurs. Bravo à lui.

Bon repas de poissons, retour tranquille sur Tanger par le chemin des écoliers avec Jérôme et Laurent. Nous sommes moins pressés, pas de motos à charger pour nous. La suite c‘est du tourisme amélioré grâce à notre guide local, et la soirée se termine par le dîner d’adieu traditionnel. Demain matin Fred et Nicolas vont affronter la douane, il leur faudra encore 6 heures pour la passer.

Le lendemain nous retournons dans la Kasbah pour traîner dans le marché. Et les ruelles. Déjeuner sur le port, au milieu des pêcheurs. Crevettes et poissons frits dégustés avec les doigts, pas de couverts ni assiettes, perso j’adore.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La journée se traîne, encore des au-revoir, il ne reste plus maintenant que FX, Didier Jérôme et Laurent et moi. On embarque à 23 heures. Pas pressés.

Derniers kilomètres au Maroc, coucher de soleil sur Tanger, coup de blues sur la route vers le port, passage de la douane, 36 heures de traversée, grosses siestes, débarquement matinal, on roule encore un peu ensemble. Nos chemins se séparent.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une fois de plus on a fait un beau voyage…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Bonne journée et merci à tous ceux qui auront la patience de me lire .....


Dernière édition par fracasse290557 le Jeu 8 Juin 2017 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olaf77
CCM ***
CCM ***
avatar

Masculin Nombre de messages : 544
Age : 52
Localisation géographique : Sud RP
Moto actuelle : 1200 GS LC Triple Black 2016 full
Date d'inscription : 12/04/2012

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 8 Juin 2017 - 12:16

Félicitations pour ta prose, Patrick. 
C'est un peu comme si on y était encore. ..
On attend le film avec impatience  bravo
Biker1
Revenir en haut Aller en bas
LP15
CCM ****
CCM ****
avatar

Masculin Nombre de messages : 737
Age : 59
Localisation géographique : LYON Croix Rousse
Moto actuelle : 1200 GSA triple black Air janvier 2014 70 000 Km ; velo électrique
Date d'inscription : 15/01/2014

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 8 Juin 2017 - 14:25

bravo Patrick, superbe CR.
j'aime bien ton style. On s'y croirait.
Revenir en haut Aller en bas
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Jeu 8 Juin 2017 - 17:17

Avec les photos, c'est quand même moins indigeste à lire...
Revenir en haut Aller en bas
Bulle
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 193
Age : 51
Localisation géographique : Château Thierry (02)
Moto actuelle : GSA 1200 (2012)
Date d'inscription : 24/07/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 6:48

Superbes CR Patrick bravo
Revenir en haut Aller en bas
Nico74
CCM *
CCM *
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 38
Localisation géographique : Douvaine (74)
Moto actuelle : R1200GSA LC
Date d'inscription : 14/09/2015

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 14:30

Merci à tous d'avoir pris le temps de faire ces magnifiques comptes rendus!
J'espère qu'il y aura une édition 2018 et que j'en ferais parti!!! :)
Revenir en haut Aller en bas
https://www.trailnfun.com
Timberball
CCM *****
CCM *****
avatar

Masculin Nombre de messages : 1176
Age : 43
Localisation géographique : Féchain
Moto actuelle : R1150GS
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 14:34

fracasse290557 a écrit:
Avec les photos, c'est quand même moins indigeste à lire...
Entièrement d'accord, sympa ce CR agrémenté de photos.
+1
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 16:48

Timberball a écrit:
fracasse290557 a écrit:
Avec les photos, c'est quand même moins indigeste à lire...
Entièrement d'accord, sympa ce CR agrémenté de photos.
+1
Travail d'équipe ..; Un le texte l'autre l'illustration avec les photos....  Trié parmi les 3497 récupérées  [geek] [geek] marteau marteau marteau
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
fracasse290557
CCM **
CCM **
avatar

Masculin Nombre de messages : 434
Age : 60
Localisation géographique : Marseille
Moto actuelle : 1200 GSA LC
Date d'inscription : 22/05/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 17:23

C'est aussi ça le GSE.
Revenir en haut Aller en bas
lg73
CCM *
CCM *


Masculin Nombre de messages : 238
Age : 51
Localisation géographique : chambéry
Moto actuelle : GS 1200 LC
Date d'inscription : 15/04/2016

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 20:24

bootleg51 a écrit:
Timberball a écrit:
fracasse290557 a écrit:
Avec les photos, c'est quand même moins indigeste à lire...
Entièrement d'accord, sympa ce CR agrémenté de photos.
+1
Travail d'équipe ..; Un le texte l'autre l'illustration avec les photos....  Trié parmi les 3497 récupérées  [geek] [geek] marteau marteau marteau
 sans oublier les acteurs, vraiment très bon eux aussi, surtout dans l'improvisation
Revenir en haut Aller en bas
Timberball
CCM *****
CCM *****
avatar

Masculin Nombre de messages : 1176
Age : 43
Localisation géographique : Féchain
Moto actuelle : R1150GS
Date d'inscription : 23/02/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Ven 9 Juin 2017 - 20:29

lg73 a écrit:
bootleg51 a écrit:
Timberball a écrit:
fracasse290557 a écrit:
Avec les photos, c'est quand même moins indigeste à lire...
Entièrement d'accord, sympa ce CR agrémenté de photos.
+1
Travail d'équipe ..; Un le texte l'autre l'illustration avec les photos....  Trié parmi les 3497 récupérées  [geek] [geek] marteau marteau marteau
 sans oublier les acteurs, vraiment très bon eux aussi, surtout dans l'improvisation
Chapeau bas les gars (et fille).
Bonne mentalité ça fait plaisir à lire.
bravo
Revenir en haut Aller en bas
bootleg51
CCM Hors concours
CCM Hors concours
avatar

Masculin Nombre de messages : 1887
Age : 60
Localisation géographique : Marne
Moto actuelle : 1200 GSA de nouveau un DR YESSSSS !!!!
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Lun 12 Juin 2017 - 13:31

Bonjour ...

Les petites galères du GSE 2017.........

.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desert-aventures.eu
rebel974
CCM ****
CCM ****


Masculin Nombre de messages : 870
Age : 54
Localisation géographique : ile de la réunion
Moto actuelle : r1200gs - R 80 RT - 1000 versys
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Lun 12 Juin 2017 - 17:49

pitain larbi [coO1] , t'as encore fait fort  copain.

visiblement ça s'est mieux terminé pour toi qu'en 2014  :]5sur5[: .
Revenir en haut Aller en bas
GS37
CCM **
CCM **


Masculin Nombre de messages : 266
Age : 59
Localisation géographique : Pontlevoy (41)
Moto actuelle : 1200 GSAdv 2010; 350 DR ; 1200 RT 2015
Date d'inscription : 14/06/2010

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Lun 12 Juin 2017 - 19:03

Bravo Patrick pour le compte rendu et les photos.
Effectivement question galères, vous étiez pas mal   :HAPPY1:
Revenir en haut Aller en bas
Coye
CCM *****
CCM *****
avatar

Masculin Nombre de messages : 1108
Age : 44
Localisation géographique : centre
Moto actuelle : 1200GSADV
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   Lun 12 Juin 2017 - 20:19

   Merci pour ce partage...  Vous n'avez pas fait dans la dentelle... Sympas les pistes...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CR ... G-S Ent'Raid 2017   

Revenir en haut Aller en bas
 
CR ... G-S Ent'Raid 2017
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» RAID 2017
» CR ... G-S Ent'Raid 2017
» Raid des chapelles 2017 (66)
» Raid Vauban 2017 à Guillestre (05)
» Raid St Just 2017 - Annulé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GS_Fr Forum :: Sorties :: Virées & Voyages :: Maroc-
Sauter vers: